Chauffage solaire pour une piscine : quels avantages, quels inconvénients ?

Réchauffeur électrique de piscine, échangeur thermique, pompe à chaleur… toutes ces solutions ont un but commun : celui d’augmenter la température de votre piscine. Seul bémol : elles sont onéreuses à installer, peu écologiques, et sont énergivores. Une alternative à envisager est le chauffage solaire, 100% électrique et respectueux de l’environnement.

Mode de fonctionnement d’un chauffage solaire pour piscine

Face aux questions environnementales et surtout, aux coûts du chauffage domestique, de plus en plus de propriétaires s’intéressent au chauffage solaire pour offrir une température agréable à l’eau de leur piscine. Il faut dire que cette solution se révèle très attractive puisqu’en utilisant l’énergie solaire, elle n’engendre pas de frais de chauffage. Ce dispositif s’équipe de capteurs solaires pour emmagasiner la chaleur. La pompe de filtration va envoyer l’eau froide vers ses capteurs. Elle va gagner en température en passant par les tuyaux chauffés pour ressortir ensuite vers le bassin grâce aux buses de refoulement. Ce système de chauffage solaire fonctionne de deux manières : manuellement ou de manière automatique. Pour ce dernier cas, un dispositif de sondes détermine les conditions climatiques pour activer le mécanisme. Grâce à cette solution, l’eau gagne une température supplémentaire de 5% par fort ensoleillement.

Quels atouts et limites pour ce dispositif ?

Le chauffage solaire de piscine compte de nombreux adeptes, mais aussi quelques détracteurs. Et pour cause, il a ses avantages et ses limites. Comme argument en sa faveur, on citera bien évidemment son caractère 100% écologique. De plus, c’est une solution économique puisqu’elle fonctionne grâce à une énergie gratuite et inépuisable. Dotée d’une longue durée de vie, elle s’installe autant sur les piscines en cours de construction que sur celles déjà existantes. L’installation est également aisée.

En revanche, on regrette le manque d’efficacité dans les régions peu ensoleillées. La montée en température est aussi lente par rapport aux autres solutions de chauffage existantes sur le marché. Sans compter la nécessité d’avoir un espace important pour pouvoir installer tout l’équipement. Sur le plan esthétique, les capteurs font d’ailleurs défaut, car ils ne sont pas très discrets. Or, il n’est pas possible de les cacher, car ils doivent bénéficier du maximum d’ensoleillement pour fonctionner correctement.

Les différentes technologies disponibles

Le chauffage solaire pour piscine se décline en deux technologies principales. En premier lieu figure le tapis solaire qui est aussi la solution la plus couramment utilisée. Présenté sous forme de rouleaux, le tapis est constitué de tuyaux noirs en polypropylène qui captent plus aisément la chaleur du soleil. C’est un modèle conseillé pour les piscines de petites dimensions en raison de sa puissance de chauffe limitée.

Deuxièmement, on retrouve la coupole solaire dont la forme rappelle d’un dôme. Cette structure est réalisée à partir de polycarbonate transparent chargé d’attirer les rayons UV et d’emmagasiner la chaleur. À l’intérieur de cette coupole se trouvent les mêmes tuyaux que ceux utilisés sur la précédente technologie. Ils sont disposés de manière enroulée et augmentent de température grâce à un effet de serre. Un des avantages de ce modèle est qu’à l’inverse du tapis solaire, il peut chauffer une surface plus importante.

Ajouter un commentaire

A découvrir …